15 avril 2011

La renaissance de Third Eye Foundation : événement pour la nuit et les Nuits...

 2010_12_09 (Matt Elliott) - 13.jpgPas de doute, la soirée du 19 mai constituera un des évènements des Nuits Botaniques 2011. 

Ce jour, Matt Elliott, rejoint sur scène par ses nouveaux comparses de studio, présentera pour la première fois en public l'album sorti sous le nom de The Third Eye Foundation en 2010, The Dark. Tour à tour, Matt Elliott, Chris Cole (Manyfingers), Chris Adam (Hood et Backer) et Louis Warynski (Chapelier Fou - qui s'était déjà produit aux Nuits Botaniques l'année passée au Museum) présenteront un set solo.

Ensuite, le quatuor rejoindra ses laptops, ses guitares, violon, violoncelle, pédales et chambres pour mieux cerner le nouvel album The Dark.

L'évènement est de taille car The Dark est apparu en 2010 après dix ans de silence forcené de Thrid Eye Foundation. Le pourtant acclamé Little Lost Souls (2000) était resté sans suite. Certains qui n'aimaient 2010_12_09 (Matt Elliott) - 17.jpgpas le style, le bruitisme excessif et le brouillard électronique qui l'entouraient n'ont rien regretté. D'autant que ce sont souvent les mêmes qui ont adoré le virage de Matt Elliott, abandonnant les rivages électroniques pour fréquenter les plages des singers-songwriters, se délecter des influences et roots slaves et ne plus conserver qu'un fifrelin d'électronique décorative.

Le lit fertile de ces trois albums solos fut creusé par des chansons profondes et tristes. (EDIT : Je corrige après coup grâce à une remarque d'un lecteur : c'est bien quatre albums qui marquent l'époque : à la trilogie slave, il faut ajouter  "The Mess We Have" album de transition -déjà!- entre les deux carrières - Merci Laurent!)                           

 Si bien que, sur les dix années, beaucoup d'observateurs se sont mis à imaginer un Matt Elliott bicéphale : électronicien bidouilleur bruitiste avec Third Eye Foundation, d'un côté; singer-sonwgwriter la guitare acoustique sur le genou de l'autre. Matt Elliott lui-même ne s'oppose pas à la propagation de cette schyzophrénie musicale. Il n'y a 2010_12_09 (Matt Elliott) - 10.jpgpas si longtemps, dans une rencontre avec Interlignage, il déclarait ainsi : « Au bout d’un moment j’ai fini par m’ennuyer avec The Third Eye Foundation, j’avais l’impression de toujours faire la même chose, encore et encore. J’avais vraiment besoin de quelque chose de complètement différent". Et convaincu de ne pouvoir être suivi par un public identique, il a donc changé... d'identité. 

Aujourd'hui, on peut se demander si, justement, on ne va pas vers la réconciliation entre The Third Eye Foundation et Matt Elliott.  Ceux qui ont vu cette année les prestations de Matt Elliott (par exemple, à la Brasserie Sauvenière de Liège où ont été prises les photos de cet article) ont été frappé par la place qu'y occupe une électronique qui par ses loops et boucles paroxystiques participe à la sensibilité de 2010_12_09 (Matt Elliott) - 1.jpgl'oeuvre. Ceux qui ont écouté le nouvel album de The Third Eye Foundation et l'ont considéré comme un chef d'oeuvre constatent que Matt Elliott y valorise l'acquis mélodique de sa carrière de chanteur.

La trame est toujours identique, machiniste, mêlant les boîtes à rythmes en une danse robotique et répétitive. En contrepoint, divague un chant de soprano déformée et maladive, une fanfare atone et virevoltant maladivement ou un coeur de cuivres slaves neurasthéniques. Assurément, l'espoir est que  la soirée du 19 mai confirme cette alchimie et nous transporte au septième ciel de la noise Romantique. Textes et Photos Mmarsupilami (tous droits réservés).

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

MySpace de Matt Elliott. 2010_05_09 (Chapelier Fou) - 5.jpg

Site de The Third Eye Foundation.

Toutes les photos peuvent être vues sur le blog Little Reviews :

Matt Elliott à la Brasserie Sauvenière et Chapelier Fou au Museum lors des Nuits Botaniques 2010. matt elliott,the third eye foundation,chapelier fou

 La chronique de The Dark + liens sur Little Reviews

Ici à gauche, Chapelier Fou aux Nuits 2010

---------------------------------------------------------------------------------------------------

10 avril 2011

Ayez du nez : voyez petit! (3) - Suuns - Mirrors - The Crookes

Un Festival, ça se prépare. Ca s'organise aussi. Rien de tel qu'un programme avec de plus petits groupes moins connus dans des salles plus petites. Tout bénefice pour les avides de découvertes. Tout profit pour les petits budgets! Et vive le rapport qualité-prix!

Après les soirées des 17 mai (Akron/Family et Stranded Horse) et 18 mai (Brandt Bauer Frick Ensemble et OSA), une troisième suggestion de Mmarsupilami dans cette catégorie des petits-qui-sait-on-jamais,-un-jour-deviendront-grands : Suuns, à retrouver à La Rotonde le 22 mai. De 10 à 16 euros pour voir notamment un des groupes les plus prometteurs du moment qui était déjà dans la même salle à la fin du mois de février.

2011_02_24 (suuns) - 8.jpg

2011_02_24 (suuns) - 9.jpg

 

Montréal. Suuns est un groupe originaire de la Belle Province Canadienne. Et le moins qu'on puisse dire est qu'il innove avec une belle énergie. Certains ne supportent pas la voix très spéciale du chanteur. Pourtant, plus que par ce détail singulier qui révèle toute sa puissance en prestation live, le quatuor impressionne par la synthèse des influences. Son premier album, Zeroes, sorti en fin d'année 2010, s'apparente à un croisement assez improbable entre la cold wave la plus sévère, le kraut résonnant et la dance le plus libérée. Un peu comme si LCD Soundsystem copulait avec Can sous le regard salace de Joy Division, des Sparks et des Doors.

Son énorme. Le chant très sec galope sur une basse caramélisée et des synthétiseurs glacés avec une maturité étonnante pour de si jeunes musiciens. Fin févier, à la Rotonde, malheureusement, ce manque de planches était par trop perceptible, les enchaînements manquant singulièrement d'aisance. Si le son était gros, il était souvent aussi un peu inabouti. Tout sera donc question de maturité et de capacité à maîtriser cette explosion de musique destructurée. Qui aime bien chatie bien : Suuns n'en était qu'à sa première tournée internationale. Il n'est que raisonnable d'imaginer une belle progression pour les Nuits.

2011_02_24 (suuns) - 12.jpg

2011_02_24 (suuns) - 1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Photos sous Copyright Mmarsupilami. Pour voir toutes les photos du concert du 26 février à La Rotonde : Little Reviews.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

21:33 Écrit par Mmarsupilami dans Artistes, Concerts, Photos, Présentations | Commentaires (1) | Lien permanent | Tags : suuns, rotonde |  Facebook |

06 avril 2011

Pour vous donner envie…

… en attendant le joli mois de mai, voici déjà quelques photos sympas des Nuits de l'an dernier ...

Botanique, concerts

Botanique, concerts

10:08 Écrit par Pascale Bertolini dans Concerts, Photos | Commentaires (0) | Lien permanent | Tags : concerts, botanique |  Facebook |

31 mars 2011

Bienvenue sur le Blog Les Nuits Backstage !

Plongez au coeur des Nuits Botanique grâce à une équipe de bloggeurs passionnés de musique.

Sur ce blog, vous trouverez très bientôt des interviews, photos, vidéos, portraits, coups de coeur, souvenirs, line-up idéal,... Autant de billets que nous vous invitons à lire et surtout à commenter !