13 mai 2011

Congotronics Vs Rockers, une bonne surprise.

On en parlait comme l’événement à ne pas rater, comme la création de l’année, comme le concert à voir absolument!

Pourtant, le public ne s’était pas pressé pour assister au concert d’hier soir. Le Cirque était loin d’être complet. Et tant pis pour les absents! 

 

21h, les musiciens - plus d’une quinzaine - entrent en scène et c’est déjà impressionnant. Je crains la cacophonie. Mais il n’en est (presque) rien. Les sons se mêlent, les voix se complètent, les rythmes dansent, dans un climat festif mais incertain. Je n’étais pas sûre de savoir où allaient les morceaux. Je n’étais pas sûre que les musiciens le savaient eux-mêmes. Un concert au bord de l’impro. Bien normal pour une première!

 

Assez vite, ma grande interrogation sur ce projet («Hein? De la musique afro mixée avec du rock indé? Mais où va-t-on?») s’est dissipée. Ce ne serait pas juste de dire que les deux univers ont totalement fusionné, ni même qu’ils étaient représentés de manière égale. Effectivement, si là était le but, c’est raté. J’ai trouvé, par contre, que ce projet mettait en valeur ce que ces deux univers ont de meilleur : les rythmes festifs et les voix transcendantes de la musique africaine et le côté progressif et noise du rock indé. Bref, un bon show pour une spectatrice qui avait moins d’attentes que de curiosité vis-à-vis de cet OVNI transculturel. 

 

Il me reste encore à souligner la performance des belges (cocorico !?) de Hoquets, initialement prévus en première partie et qui remplaçaient, au pied levé, les autres belges de Girls in Hawaï. Les trois zozos se sont parfaitement imbriqués dans cette grande formation, déjà bien fournie en percussions en tous genres. Ensemble qui n’a pas manqué de les mettre à l’honneur, le temps de leur morceau «Tchantchès». Morceau qui a eu son petit effet sur le public! 

 

Françoise Facella - The Noisy Exhibition


Ce qu'en a pensé MMarsupilami :

Comme lors du récent concert à l'AB, premier de la tournée Band of Gypsies (déjà un projet de Crammed Discs, regroupant Taraf De Haidouks et Kocani Orkestar), cela se sentait très fort que c'était la première d'une série. Côté musiciens, on se raccroche à ce qu'on connait déjà. Par exemple, lors de ce concert du Cirque, s'est improvisée à un moment une Jam qui semblait ne concerner que Hoquets. Comme pour les Gitans, certains moments s'apparentent à une vraie rencontre plusqu'à une fusion entre des musiques qui doivent encore trouver comment s'imbriquer. Bref, on a vu un projet vachement prometteur et le rêve serait de le revoir en bout de course quand l'équipe sera rodée et soudée...

Ce qu'en a pensé Martin : 

Comment concilier musique congolaise traditionnelle et indie rock ? Et bien, la réponse est en cours d’élaboration il me semble.

Allons-y crescendo, puisque c’est le rythme adopté par nos amis de « Congotronics Vs Rockers » jeudi soir au Cirque Royal. Plus de 20 musiciens qui débarquent sur scène, ça claque. Peut-être un peu trop à la vue de la tête de l’ingénieur du son qui, on l’imagine, a dû galérer pour faire le soundcheck. Même si on a droit à de légers moments de cacophonie musicale, l’ambiance monte. Difficile en effet de résister aux rythmes quasi-envoûtants imprimés par les guitaristes et bassistes congolais. Les voix de Juana Molina et de la Japonaise Satomi Matsuzaki trouvent leur place tant bien que mal. Le trio des Hoquets et leurs instruments d’une autre planète se fondent sans problème dans l’ambiance, tandis que le duo suédois Wildbirds & Peacedrums navigue un peu en retrait. Et dire que les Girls in Hawaii ont déclaré forfait (me demande bien où on aurait casé nos petits belges ?).

On le sent le projet n’est pas au point, et l’architecte responsable de construire les passerelles entre ces différents univers a encore du boulot à faire. Mais le potentiel est énorme et le concept unique en son genre. C’est pourquoi on se réjouit déjà de les voir le 26 juin prochain à Couleur Café.

Ci-dessous les photos, signées Stan, de cette soirée, selon lui, contrastée !

congotronics,vs,rockers,cirque,royal,nuits,botanique,konon,kasai,deerhoof,stany,massart

congotronics,vs,rockers,cirque,royal,nuits,botanique,konon,kasai,deerhoof,stany,massart

congotronics,vs,rockers,cirque,royal,nuits,botanique,konon,kasai,deerhoof,stany,massart

congotronics,vs,rockers,cirque,royal,nuits,botanique,konon,kasai,deerhoof,stany,massart

congotronics,vs,rockers,cirque,royal,nuits,botanique,konono,kasai,deerhoof,stany,massart

congotronics,vs,rockers,cirque,royal,nuits,botanique,konono,kasai,deerhoof,stany,massart

congotronics,vs,rockers,cirque,royal,nuits,botanique,konono,kasai,deerhoof,stany,massart

congotronics,vs,rockers,cirque,royal,nuits,botanique,konono,kasai,deerhoof,stany,massart

congotronics,vs,rockers,cirque,royal,nuits,botanique,konono,kasai,deerhoof,stany,massart

congotronics,vs,rockers,cirque,royal,nuits,botanique,konono,kasai,deerhoof,stany,massart

congotronics,vs,rockers,cirque,royal,nuits,botanique,konono,kasai,deerhoof,stany,massart

Photos : Stany Massart

21:01 Écrit par Stan dans Concerts, Photos, Reviews | Commentaires (2) | Lien permanent |  Facebook |

Commentaires

Eh bien je n'aurais pas dit mieux (d'où mon abstention)... Ces avis rejoignent tout à fait le mien, résumé en un seul mot : contrasté. Du bon et du moins bon, mais avant tout un énorme potentiel ! Et tout comme Martin, Vivement Couleur Café (pour autant que j'y sois ce jour là... ;)

Écrit par : stan | 14 mai 2011

Répondre à ce commentaire

Vous avez de bonnes idées ici! Un de mes livres préférés, apprendre tous les joursde Noël dans d'autres pays. La lecture de ce qui me donne envie que mes enfantsautour de l'esprit de Noël a été là, il est toujours intéressant, mais pas exactement les mêmes, une fois que les enfants grandissent. Après le grand

Écrit par : Ray Ban Olympian | 30 mai 2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.