13 avril 2011

Soyez branché, visez gros !


Les Nuits Botanique, c’est avant tout l’occasion de découvrir des groupes inconnus, de pousser la porte d’univers musicaux étranges et de tremper un doigt gourmand dans ce grand melting-pot. Mais ce n’est pas une raison pour exclure ceux qui ont déjà fait leurs preuves, sans pour autant s’endormir sur leurs lauriers. Les Nuits Botanique 2011 comptent donc aussi quelques têtes d’affiche. Et si la découverte pouvait aussi s’accompagner de quelques grandes orgies de décibels ?

Black Box Revelation

Voila bien un groupe qui n’a plus de révélation que le nom. Ça fait un bout de temps que la révélation 2006 du Humo Rock Rally a confirmé tout le bien qu’on pensait d’eux. Ils sont bien vite devenus des abonnés des festivals de l’été (Dour 2007 et Pukkelpop 2008 et 2009, werchter 2008 et 2010…) Quelques mois après avoir sorti leur nouveau single « Lust or Love », ils seront les tout premiers à foutre le feu au chapiteau du Bota. Espérons qu’ils laissent quelques lambeaux pour leurs collègues !

black,box,revelation

dEUS

Avec 5 bonnes années au compteur, Black Box Revelation n’est plus dans la catégorie des rookies, mais que dire alors de dEUS ? Qu’ils sont vieux ? Le groupe fête certes ses 20 ans cette année, mais ils ont de beaux restes tout de même ! Vingt années de succès, d’expériences musicales,  de festivals d’été (Tout de même 6 participations à Werchter entre 1994 et 2008, excusez du peu…) mais aussi, de départs, d’arrivées de nouveaux membres et de doutes. Dès avant la sortie de leur prochain album (Keep You Close, en septembre), Deus repart sur les routes. Juste après Istambul et avant d’écumer les routes d’Europe, ils feront un tout petit arrêt à Bruxelles le 23 mai. Et on ne serait pas là pour voir ça ?

deus

Laurent Garnier

Festival éclectique par excellence, Les Nuits Botanique ouvrent cette année leurs portes un peu plus grandes à l’électro. Pour le projet « Live Booth Session » qui sera présenté au Bota, Garnier s’associe avec Benjamin Rippert (machines) et Stephane « ScanX » Driaux aux claviers pour 5h d’impro live sous forme d’un voyage totalement énergivore entre house, jazz, techno, breakbeat, et dubstep. 2 ou 3 t-shirt de rechange, 4 litres d’eau et 1h d’étirements sont très vivement recommandés pour cette performance qui risque bien de vous déboiter le cerveau pour quelques jours ! Ce sera à vivre dans le chapiteau le samedi 14.

laurent,garnier

Grant Lee Buffalo

Les américains de Grant Lee buffalo sont quelque peu en panne d’albums, et un peu carrément parler de groupe sur le retour, puisqu’ils s’étaient dissous en 1999. Toujours à l’affut, les longues oreilles du Bota ont donc ouï dire que du côté de la Californie, Grant-Lee Phillips, Paul Kimble et Joey Peters ourdissaient une remise en selle du projet Grant Lee Buffalo, après douze longues années sans jouer ensemble. Ni une ni deux, les voila programmés 15 jours plus tard aux Nuits. Ils auront tout juste le temps de se remettre en jambes avec des concerts à Dublin et Londres, puis ils viendront nous distiller leur melting pot toujours aussi efficace de folk et de rock aux subtils accents country.
grant,lee,buffalo

Sur ces belles considérations, je vous laisse et je m’en vais préparer mon programme idéal des nuits Botaniques… Très déçu de ne pas voir dans le line up l’ultime combinaison Starfucker - Kiss The anus of a Black Cat… Le vendredi 13 ! ;)

Commentaires

Nice one, Stan! Cream of the crop!!!

Écrit par : stan | 26 avril 2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.